Sur les pas des Romains

1 décembre 2022

Sur les pas des Romains

Ce fut une journée bien chargée que celle du jeudi 20 octobre 2022. Les classes de l’option Latin, guidées par leurs professeurs M. Renoul et Mme Scélo, ont pu, en à peine quelques heures, marcher sur les pas des Romains, comme sur ceux de Montaigne. Entre passé et avenir, randonnée et contemplation, les élèves ont réussi à considérer l’ampleur de l’héritage romain qui leur a été transmis, ainsi que le travail d’importance qui leur revient : participer à conserver les reliquats d’une culture, qui a encore beaucoup à nous apporter. A 8h30, les trente-cinq latinistes étaient en route vers le site archéologique de Montcaret en Dordogne, révélant les vestiges d’une immense villa gallo-romaine dont les premiers habitants auraient vécu au Ier siècle avant notre ère. Abritant un péristyle ainsi qu’une cour intérieure, la villa est connue pour ses thermes privés aux pavements de mosaïque parfaitement conservés, dont les motifs se rapportent au monde maritime, mais y est aussi préservée une salle à manger caractérisée par sa forme en croix appelée triclinium, ainsi qu’une salle de réception de 330 m2.  Recouverte au fil des siècles par le cimetière du village et l’église construite au Moyen-Age, la villa est enfin découverte lors des fouilles entreprises par Pierre Martial Tauziac à partir de 1922. Après une heure passée à franchir des talus et à admirer un paysage automnal, les latinistes font un bond de quinze siècles en avant, en rencontrant à son château leur plus proche ancêtre : Michel de Montaigne (1533-1592). Dernier écrivain à rédiger en latin, le philosophe occupa la charge de maire de Bordeaux et passa sa vie à rédiger ses Essais, qu’il remanie et enrichit au fil des années, comme tâtonnant vers la vérité. La réflexion de l’humaniste se nourrit autant de son expérience personnelle que des textes antiques, et c’est pourquoi Montaigne, dans sa tour, a inscrit sur les poutres de sa bibliothèque cinquante-sept maximes grecques et latines, les dernières ayant été traduites par les élèves avant la visite. Au travers de sa librairie, de sa chapelle et de sa chambre à coucher, c’est l’univers d’un homme de son siècle qui est donné à voir, mais aussi à réfléchir : ainsi doit-on toujours progresser dans la connaissance lucide de l’homme. Une fois rentrés à Bordeaux, les élèves ont eu l’occasion de prolonger leurs réflexions, car non seulement l’âme du philosophe demeure dans ses écrits, mais son corps pourrait même être bientôt découvert…

Sarah Lefevre, élève de Tale

vignette

Concours de dirigeables à l’ECAM

L'inspiration du concours vient du renouveau actuel du dirigeable avec des sociétés comme FLYING WHALES … Continuer la lecture de « Concours de dirigeables à l’ECAM »
Diapositive6

La FERIA des Terminales

Pour une première, ce fut une réussite, mais peut-on imaginer qu'elle devienne une tradition? Cela … Continuer la lecture de « La FERIA des Terminales »
Diapositive2

Et toi vers où regardes-tu ?

Au plus petit d'entre les miens, ou comment les personnes en situation handicap peuvent nous … Continuer la lecture de « Et toi vers où regardes-tu ? »

Site Saint-Michel
1 rue Dasvin, 33800 Bodeaux

05.56.92.02.60

Site Bordeaux
160 rue de Saint-Genès, 33000 Bordeaux

05.56.33.84.84

Site Talence
134 cours Gambetta, 33400 Talence

05.57.35.20.60