L’Écocitoyenneté

Éduquer à l’avenir

Le développement durable et l’écologie sont des préoccupations importantes de nos sociétés aujourd’hui et ce sont les jeunes, les élèves qui interpellent avec ferveur les enseignants, les personnels et la direction de nos unités pédagogiques. C’est dans cette dynamique, portés par des commissions d’élèves et d’adultes de l’établissement Saint Genès La Salle que différents projets ont vu le jour. Des gestes simples du quotidien à la labélisation E3D en passant par les élections et des rencontres d’écodélégués notre institution a pris ce nouvel élan vert et solidaire. Il reste encore du chemin à parcourir mais le premier pas n’est-il pas le plus important?

Vivre le « package lasallien » éducation, instruction et spiritualité. Votre enfant, notre élève, une Personne unique… aimée de Dieu.

Le chef d’établissement

Talence : Collège E3D

Le projet SEA : Santé Environnement Avenir : c’est « le » projet interdisciplinaire.

Il sensibilise les élèves au respect de règles de vie et à la protection de l’environnement. Il s’est formalisé en juin 2018 par la demande et l’obtention du label Collège E3D.

Depuis chaque classe a 2 éco-délégués dont le but principal est de relayer les initiatives dans les classes.

Les actions de recyclage solidaire se font au profit de différentes associations et en particulier pour le projet de solidarité internationale SEMIL Hakuna Matata.

La démarche « E3D »

S’appuyant sur des approches transversales, la démarche « E3D » (École ou Établissement en Démarche globale de Développement Durable) intègre les enseignements, ainsi que la diversité de projets possibles permettant de vivre l’établissement comme un lieu d’apprentissage global du développement durable.

Dans la dynamique de généralisation de l’éducation au développement durable, la labellisation « E3D » est attribuée aux établissements d’enseignement scolaire qui entrent dans une démarche globale de développement durable.

Source Eduscol

Chaque jour : un pas

Au tout début, le projet est parti de l’initiative lycéenne du Black Out Friday (@_blackoutfriday_ sur instagram), une sorte de boycott des réseaux sociaux le vendredi suite aux manifestations de Greta Thunberg et des jeunes. Cela permet de contrôler nos émissions de CO2 et de limiter le réchauffement climatique.

Un des premiers éléments qui a fortement sensibilisé les élèves cette année a été la mise en place d’un tri des déchets dans le réfectoire. Les élèves voyaient la quantité qu’ils gaspillaient et cela a permis une réduction importante du gaspillage alimentaire. Toujours au niveau du réfectoire, dans la même démarche, ont été installés les accompagnements des plats en self-service, ainsi les élèves se servaient la quantité qu’ils voulaient et pouvaient en prendre moins, réduire leurs portions. Il y a également eut des poubelles dans la cantine qui pesaient les quantités gaspillées.

Des poubelles de tri ont été installées à différents endroits passants de la cour, elles permettent de séparer papiers, plastiques et déchets non recyclables ce qui a réduit fortement la quantité de déchets dans les parties communes de l’établissement. Le comité a réussi à obtenir le droit d’installer des jardinières dans la cour, notamment à l’entrée du lycée, pour que les élèves redécouvrent un peu de verdure dans les lieux d’étude. Les fleurs ont été choisies de façon à redynamiser la présence d’insectes comme les abeilles. Nous avons également installé des cendriers pour éviter la pollution due aux mégots.

Des bacs de recyclage du papier sont installés dans les classes afin de commencer le tri vraiment au quotidien, cela responsabilise les élèves qui doivent chacun s’en occuper, pour le vider par exemple. Avant la fermeture des écoles il était prévu d’organiser des « clean walk » ou marches propres afin de ramasser les déchets jetés dans la rue, projet porté essentiellement par des élèves de première qui souhaitaient utiliser certaines de leurs heures d’études obligatoires en classe entière pour cela. Des élèves de seconde et terminale ont créé différents comptes sur les réseaux sociaux afin de pouvoir être suivi par un nombre plus large de participants. Il  est prévu d’organiser des petits concours autour des vêtements de seconde main, un “Vinted” du lycée, un journal hebdomadaire pour parler des informations écologiques chocs ou des progrès de nos projets, une boite à idées pour que chacun s’exprime, diffuser des publications concernant l’environnement et de sensibiliser à l’impact du réchauffement climatique… Un nouveau moteur de recherche est en voie d’être installé, plus écologique, permettant des planter des arbres grâce aux requêtes. Un projet de parrainage de ruches est en train d’être étudié.

Notre ambition est de faire encore plus dans les prochains mois et les prochaines années pour toujours réaffirmer notre engagement citoyen.

Le Lycée Saint-Genès La Salle s’est vu attribuer par le rectorat de Bordeaux le label académique E3D (Etablissement en Démarche de Développement Durable). Cette labellisation reconnaît l’engagement de notre lycée pour le respect de notre planète. Un grand merci à 4 élèves de terminale qui ont conduit ce projet: Marion EREMIE Chimene ARNAUD—FOSSAT Margaux MONSEGU Bérénice BIENABE. Longue vie au CIELL et LG E3D !

Christophe Nardot, directeur

Rechercher, s’informer, évaluer, agir, sensibiliser…

La classe éco citoyenne de Saint-Genès est un projet d’établissement qui existe depuis 2005. L’année scolaire débute par un séjour d’une semaine en immersion dans un site naturel (le Parc Ornithologique du Teich). Lors de ce séjour, différentes thématiques sont développées avec des intervenants professionnels ou des animateurs (préservation, métiers, tourisme, pollution…). Tout un ensemble d’interrogations apparait sur l’impact de l’Homme sur l’environnement, sur les constats de dégradations et sur les solutions urgentes ou à long terme à envisager. L’existence de cette classe, permet donc d’acquérir tout au long de l’année des connaissances et des méthodes aidant les élèves à la compréhension de la complexité des phénomènes planétaires (biodiversité, urbanisation, alimentation, agriculture, élevage, gestion de l’eau, traitement des déchets divers…) et à se situer dans leur environnement de manière responsable. La mission de cette classe est de rendre l’élève acteur du monde et conscient du vivant par une pédagogie de la réflexion mais aussi de l’agir.

La mission de cette classe est de rendre l’élève acteur du monde et conscient du vivant par une pédagogie de la réflexion mais aussi de l’agir.

Madame Haldenwang, professeur principale

Comité d’Initiative Écologique Lycéenne Lasallienne

Les problèmes liés au réchauffement climatique ont été fortement médiatisés suite aux évènements alarmants tels que les incendies ravageant l’Amazonie, ainsi la protection de l’environnement est devenu un enjeu majeur qui gagne progressivement tous les domaines de la société. L’école étant le facteur principal d’éducation, il nous semblait important de créer cette conscience collective, de sensibiliser les jeunes à la question de leur avenir au sein de notre planète et cela passe par un engagement, même minime, au quotidien. Nous pensons que c’est par étapes que nous pourrons apporter un regard nouveau sur l’écologie alors la création d’une association au sein même du lycée nous paraissait évidente. Le CIELL est donc né : Comité d’Initiative Écologique Lycéenne Lasallienne

L’école étant le facteur principal d’éducation, il nous semblait important de créer cette conscience collective …

S’engager

Le projet Eco citoyen (anciennement SEA Santé Environnement Avenir) existe depuis de très longues
années à Saint Genès La Salle Talence.
Il se veut interdisciplinaire et transversal. Il a pour objectif de sensibiliser les jeunes au respect et à la
fragilité de leur environnement en faisant des petits gestes concrets tous les jours.
Depuis trois ans sous l’impulsion du chef d’Etablissement P. Crivelli qui a œuvré à la structuration du
projet, le collège a obtenu le label E3D (Etablissement en Démarche de Développement Durable)
pour son engagement et ses efforts.
Les élèves sont au cœur du projet et tous les ans depuis 2018, en septembre 2 éco-délégués par
classe sont élus.
Ils sont les ambassadeurs du projet, ils assurent une transmission auprès de leurs camarades.
Au quotidien ils doivent veiller au tri dans leurs classes, à la propreté, à ce que les lumières et les
ordinateurs soient éteints en fin de journée.
Environ toutes les 6 semaines, les 32 éco délégués sont réunis pour pouvoir échanger, proposer de
nouvelles idées, autour du directeur, de la documentaliste et de certains professeurs.
Grâce à ces réunions nous avons déjà pu implanter des nichoirs à oiseaux dans la cour, développer le
tri sélectif, planter un arbre par an, installer des boîtes à livres en collaboration avec le Club
Lecture.

Chaque année de nouveaux projets sont proposés par les élèves

Les élèves sont au cœur du projet et tous les ans depuis 2018, en septembre 2 éco-délégués par
classe sont élus.

vignette

Les nouveaux du collège de Bordeaux

La porte de l'entrée rue de Saint-Genès s'ouvre et une trentaine de futurs élèves, accompagnés … Continuer la lecture de « Les nouveaux du collège de Bordeaux »
vignette

Bienvenue aux sixièmes de Bordeaux

Pour démarrer l'année, que peut-on trouver de mieux que de commencer par un grand jeu … Continuer la lecture de « Bienvenue aux sixièmes de Bordeaux »
DSC06466

Une rentrée heureuse

De l’école au Campus en passant par les collèges et les lycées, de Bordeaux à … Continuer la lecture de « Une rentrée heureuse »

UNE QUESTION ?

Pour toute demande de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter

Contactez-nous

Site Saint-Michel
1 rue Dasvin, 33800 Bodeaux

Site Bordeaux
160 rue Saint-Genès, 33000 Bordeaux

Site Talence
134 cours Gambetta, 33400 Talence